Le phénomène Youngtimers ne s’arrête plus !

Le phénomène YoungtimersLe phénomène Youngtimers

Ces Jeunes Voitures Anciennes:  la tendance en vogue des “Youngtimers”

Aujourd’hui, l’évolution grandissante des Youngtimers confirme que ce terme de base créé pour la description des voitures, voit la tendance se populariser grâce à une accessibilité plus vaste tant par les goûts que par les budgets.
Ne devient pas Yountimers qui veut !

 

Un qualificatif prisé, répondant à certains critères

  • Un succès passé
  • Raréfier
  • Une valeur accessible

Si possible:

  •  Agréable à la conduite
  • Frais de restauration et d’entretiens à des tarifs raisonnables

Ces caractéristiques font de cette voiture, un véhicule à usage quotidien. Des collectionneurs amateurs, souvent assez jeunes, de voitures classiques désireux de conserver l’état original. Ils refusent  les gadgets de notre monde moderne tels les correcteurs de trajectoire, les ABS, les GPS, voir même les vitres électriques.

Qui sont-ils?

Ainsi, en grande parties trentenaires, ces propriétaires laissent facilement justifier leurs passions. Arguments allant de la simplification de la mécanique, an passant par l’acquisition d’une voiture semblable à celle de leurs parents. Ou encore, leurs persuasions d’un potentiel désuet à redorer au goût du jour.

Bien souvent, ces propriétaires de Youngtimers investissent dans des véhicules datant d’une quinzaine d’années.
Amateurs en demande de sensations durant la conduite, malheureusement absentes de nos voitures actuelles aseptisées pour un confort extrême.

Pas besoin d’être un professionnel ou amateur aguerri pour savoir que la conduite d’une Golf 1 procurera des frissons inconnus à une conduite d’une Golf 6.

Les amateurs de Youngtimers se classent en deux sortes d’individus, à savoir :

– Les trentenaires, enfants des années 80, sont de plus en plus nombreux. Une accessibilité de cette passion idéalisée par une enfance bercée à la Renault 5 Orange ou encore à la 205 Gti du grand frère. Fan de la première heure devenus adultes, ils n’hésitent pas à investir de jolies sommes dans une “guimbarde vintage” diront les insensibles de ce Hype imprévisible !
– Autres amateurs, les jeunes retraités et/ou cinquantenaires nostalgiques d’une conduite à sensations. Nul besoin de vitesse,  d’airbag, d’Abs ou de radar de recul titrés comme des outils réducteurs de plaisir.

Lesquelles choisir:

Indéniablement, les plus prisées de ces véhicules de collection sont les sportives distribuées dans les années 80. Le phénomène Youngtimers
Cependant, un constat indéniable désigne la 205 Gti, la 309 Gti, la Golf Gti, l’Alfa 75 ou encore la Bmw 325i et 528i comme les stars du Youngtimers nouvelle génération. La simplicité de sa belle mécanique, permettra un bricolage autonome le week-end.

D’origine Allemande, l’émergence du phénomène Youngtimers se répand tant sur les réseaux sociaux via des pages et groupes d’adhérents au concept. De même, de nombreux sites internet dédiés et manifestations consacrées à ces acheteurs de jeunes voitures anciennes.Le phénomène Youngtimers

Bien sûr,cette tendance très en vogue révèle aussi quelques aspects pratiques à ne pas négliger.

L’utilisation d’une classique datant des années 1960 et 1970 ne se retrouve pas forcément compatible avec une conduite en heure de pointe. Ni même d’ailleurs en plein coeur de ville et périphérique en sortie de travail.

Généralement prisée pour le plaisir d’une balade à la campagne un dimanche et d’une passion entre Clubber plutôt qu’un moyen de locomotion a proprement parlé !

L’absence d’aide au freinage, d’assistance dans la conduite, d’un confort et de sécurité de premier ordre en font clairement un bel objet branché. Très convoité pour flâner plutôt qu’un bijou utilisable et exposable dans votre quotidien.
Pour une exposition quotidienne de votre investissement, préférez une Youngtimers des années 1990. Un taux de pollution défrayant les normes autorisées et une consommation d’essence se budgétisant dans l’investissement de base.

La plupart du temps, elles sont équipées d’Airbags, de moteur à injection opérationnel, de freinage à disque amélioré, d’ABS, ou encore d’une direction assistée !

Les prix:

Ainsi, les dix Côtes les plus prisées de cette secte de Fans acheteurs de “Youngtimers” sont répertoriées ci-dessous.

Classées par année de distribution, dans le but de vous donner un ordre d’idée des prix appliqués aux modèles convoités !

N°1 : 1972 – 1984 – La Renault 5TL Phase I avec une côte à 1900 €
N°2 : 1974 – 1993 – La Volvo 245 Break avec une côte à 3700 €
N°3 : 1976 – 1985 – La Mercedes W123 avec une côte à 3500 €
N°4 : 1977 – 1981 – La BMW 528I E12 avec une côte à 4500 €
N°5 : 1978 – 1992 – La Renault 4GT L avec une côte à 2500 €
N°6 : 1984-1992 – La Peugeot 205 GTI qui côte à 4900 €
N°7 : 1985 – 1989 – La Citroën CX GTI Turbo avec une côte à 7000 €
N°8 : 1985 – 1990 : La BMW 325I E30 avec une côte à 4000 €
N°9 : 1987 – 1993 : L’Alfa Roméo 75 V6 avec une côte à 6500 €
N°10 : 1991 – 1994 – La Volkswagen Golf II GTI avec une côte à 2200 €

Nous vous recommandons également un excellent site internet dédié à la passion Youngtimer qui saura vous ravir par la qualité de son contenu et sa richesse d’informations!

Bonne recherche et Amusez-vous bien…