Les voitures de collection qui fêtent leurs 50 et 60 ans en 2019

Elles fêtent leurs 50 et 60 ans en 2019 !

L’année 2019 vient à peine de commencer et pourtant elle sera riche en événements. Notamment en anniversaires ! En effet, cette nouvelle année marque les 50 et 60 ans de plusieurs modèles français et internationaux. Petite citadine comme la Mini ou sportive comme la Ferrari 250 GT SWB, Following Members vous propose un tour d’horizon de ces voitures de collection qui fêtent leurs 50 et 60 ans en 2019.

Les voitures de collection qui soufflent leurs 50 bougies en 2019

La Renault 12 (1969-1980)

Lorsque Renault commercialise sa nouvelle berline familiale en 1969, la marque ne sort pas une véritable nouveauté. En effet, la Renault 12 n’est pas une voiture innovante hormis une ligne moins anguleuse. Pourtant, l’entrée de gamme R12L plaît, notamment pour certains éléments de sécurité. Les acheteurs désirant plus de confort choisissent la version supérieure, la TL. Au total, ce sont près de 4 millions de véhicules vendus entre 1969 et 1980.

L’Autobianchi A112 (1969-1986)

Autobianchi A112 50 et 60 ans

Face au succès incontestable de la Mini depuis la fin des années 50, l’Italien Autobianchi conçoit un tout nouveau modèle pour essayer de supplanter le constructeur britannique. Et c’est chose faite ! En plus d’être moins chère que sa rivale, l’Autobianchi A112 offre aussi un design élégant et se révèle être une excellente citadine. Présentée au salon de Turin en 1969, elle fut commercialisée à plus de 1,2 millions d’exemplaires pendant les 17 années de sa production.

La Ford Capri (1969-1986)

Ford Capri 50 et 60 ans

Au milieu des années 60 aux Etats-Unis, la Mustang connaît un véritable succès. Poussé par cette réussite, Ford décide de la commercialiser outre-Atlantique mais en version européenne. Cela signifie un véhicule 4 places, une ligne sportive et surtout bon marché. Après plusieurs prototypes et essais entre 1967 et 1968, la Ford Capri se dévoile au salon de l’automobile de Bruxelles en janvier 1969. Elle sera produite jusqu’en 1986 après avoir été vendue à presque 2 millions d’exemplaires.

La VW-Porsche (1969-1976)

Surnommée la « Volksporsche », la VW-Porsche est présentée au salon de Francfort le 11 septembre 1969. A l’image de la voiture de sport des années 60-70, elle est légère et austère. Elle possède un toit amovible et seulement deux places. Son moteur installé en position centrale arrière permet d’avoir un coffre à l’avant mais aussi à l’arrière. A noter que la 4 cylindres se dote d’un moteur Volkswagen et la 6 cylindres, d’un moteur Porsche. Produite jusqu’en 1976, il y a eu un peu moins de 120 000 exemplaires vendus.

Le Coupé 504 Peugeot (1969-1983)

Peugeot 504 Coupé 50 et 60 ans

Il n’aura fallu que 6 mois pour que Peugeot présente le coupé 504 dérivant de sa berline commercialisée elle en 1968. Divulgué au salon de Genève en mars 1969, il est l’œuvre du carrossier italien Pininfarina. Avec un design épuré et élégant, une motorisation de 1,8 L, le Coupé 504 Peugeot a séduit plus de 31 000 acheteurs entre 1969 et 1983.

 

Les voitures de collection qui fêtent leur soixantième printemps en 2019

La Maserati 5000 GT (1959-1965)

Maserati 5000 GT 50 et 60 ans

Voiture presqu’unique, puisque produite en seulement 32 exemplaires, la Maserati 5000 GT fait suite à une demande du Shah d’Iran. Cette commande spéciale permet à Maserati de faire valoir son moteur 8-cylindres, alors uniquement utilisé pour les courses, et de produire ainsi une véritable voiture haut de gamme.

 

L’Aston Martin DB4 GT (1959-1963)

Aston Martin DB4 GT 50 et 60 ans

Conçue par le carrossier Touring, l’Aston Martin DB4 GT fait une apparition remarquée au salon de l’Automobile de Londres en 1959. Elle est la version compétition de la DB4 sortie un an auparavant. Avec elle, le constructeur britannique veut surpasser les Ferrari GT qui dominent alors les circuits. Coup gagnant pour la marque puisque la voiture remporte l’International Trophy Meeting face une Ferrari 250 GT ! Et cette victoire marque le début de nombreuses autres avant que le constructeur italien ne fasse mouche avec une nouvelle 250 GT plus puissante. L’Aston Martin DB4 GT fut construite en 74 exemplaires dont certains n’ont jamais fait de compétition.

 

La Ferrari 250 GT Berlinetta SWB (1959-1962)

Ferrari 250 GT SWB 50 et 60 ans

Avant sa présentation officielle au Mondial de l’Automobile de Paris en octobre 1959, la Ferrari 250 GT SWB fit sa première apparition lors des 24h du Mans six mois plus tôt. Elle est le modèle évolué de la 250 GT Tour de France et remporte de nombres victoires notamment en Grand Tourisme. Comme toutes ses consœurs, elle est équipée d’un moteur V12 ouvert à 60 degrés. 167 exemplaires sortiront des usines de production entre 1959 et 1962.

La Jaguar MK II (1959-1967)

Jaguar MK II 50 et 60 ans

Jaguar signe là un modèle d’exception, révélé au salon de Londres en octobre 1959. En effet, esthétisme parfait, autant à l’intérieur qu’à l’extérieur, utilisation de matériaux nobles, la Jaguar MK II a de quoi séduire. Avec un moteur 6 cylindres XK de 3,8 L, elle frise la sportivité ! A l’arrêt de sa production en 1967, Jaguar enregistra plus de 110 000 exemplaires.

La Mini (1959-2000)

Mini 50 et 60 ans

Autre voiture mythique qui fête ses 60 ans en 2019, la Mini a marqué les esprits pendant plusieurs décennies. Véritable succès commercial, ce sont près de 5 millions de véhicules vendus dans le monde entre 1959 et 2000. En outre, sa popularité vient de son design compact et élégant, ses 4 places et sa très bonne tenue de route. A ce propos, la Mini remporta trois fois le Rallye de Monte Carlo.

Pour ne manquer aucun rassemblement de vos anciennes préférées, suivez notre actualité en souscrivant à notre newsletter.