Retour sur le Tour Auto 2018

Du 23 au 28 avril dernier s’est déroulée la 27è édition du Tour Auto Optic 2000. Un événement où 239 équipages ont pu parcourir la France à bord de voitures anciennes d’exception. Un parcours de plus de 2 000 km entre Paris et Nice. Tout cela ponctué par des épreuves chronométrées sur circuit et des épreuves spéciales sur routes fermées. Ainsi, les vrombissements des moteurs ont fait écho sur les plus belles routes de France. Retour sur un événement mythique qui attire les pilotes de belles du monde entier.

 

Le Tour Auto, un événement incontournable depuis 1992

Les origines du Tour Auto

Créé par Patrick Peter et des passionnés d’automobiles, Tour Auto a vu le jour en 1992. Ce sont près de 128 voitures de collection qui se sont élancées pour cette première compétition qui allait devenir un événement incontournable! Et cela en seulement quelques années.Patrick Peter.. A la différence d’autres courses, le Tour Auto est exclusivement réservé aux voitures ayant participé au Tour de France Automobile entre 1951 et 1973 (et quelques exceptions). Sur la grille de départ s’alignent donc des voitures dont la renommée n’est plus à faire. Des mythes tels que Porsche, Jaguar, Maserati, Ferrari, Bugatti, Alpine, Ford Mustang…et la liste est encore longue.

Lors de leur inscription, les participants peuvent choisir entre deux catégories : Régularité OU Compétition. Dans la première catégorie, les équipages ont pour objectif de tenir un temps imparti et une vitesse moyenne déterminée à l’avance. Alors que pour la Compétition, les pilotes doivent faire le meilleur temps, que ce soit sur les épreuves spéciales ou sur circuit. Les voitures sont séparées en deux catégories : la VHC pour les voitures produites avant 1966 et la G/H/I pour celles produites entre 1966 et 1981.

 

Le Tour Auto 2018

Chaque année, le Tour Auto met à l’honneur une marque particulière. En 2018, ce sont les voitures italiennes disparues qui ont été sur le devant de la scène. Nous retrouvons les prestigieuses De Tomaso, Autobianchi, Cisitalia ou Moretti. Ainsi, les amateurs de voitures de collection ont donc pu admirer une Autobianchi A112 Abarth de 1984. Mais également trois De Tomaso Pantera dont une de 1974!

Etienne Bruet de M6 et la Peugeot 504Cette année 2018 marque également les 50 ans de la Peugeot 504 avec la présence d’une berline de 1976 et d’un coupé V6 de 1974. Et entre les grosses cylindrées, s’est glissée un petit modèle, une Fiat 600 D de 1967. Avec ses 29 chevaux, c’est la plus petite voiture de la course mais qui garantit de belles promesses pendant ces 5 jours. Rappelons qu’en 2017, elle est arrivée en 27è position ! Et puis, le Tour Auto 2018 était également l’occasion de voir une BMW 507! Elle est considérée comme la plus belle BMW jamais construite et qui n’existe qu’à 200 exemplaires dans le monde.

C’était également le 70è anniversaire de la Citroën 2CV ! Ainsi pour fêter cet événement, des figures emblématiques  ont embarqué à bord de cette voiture mythique. Le journaliste et présentateur de Vintage Mecanic sur RMC Découverte, François Allain et son confrère Robert Puyal, journaliste automobile.

 

Le parcours du Tour Auto 2018

Nef du Grand PalaisTous les ans, le trajet programmé n’est jamais le même. Cette année, les équipages ont sillonné la France entre Paris et Nice sur plus de 2 000 km. Après avoir attiré les passionnés dans la nef du Grand Palais pendant une journée, les concurrents ont donc pris la direction du château de Courances dans l’Essonne. Ce fut le départ de la première étape, direction Besançon.

 

 

Jour 1

Pour cette première journée, les concurrents ont participé à une épreuve sur le circuit automobile de Dijon-Prenois. Puis, une spéciale, avant de se retrouver sur le Parking Battant de Besançon. Les passionnés et les curieux étaient les bienvenus pour admirer toutes ces voitures de collection. Les moteurs encore chauds reflétaient toute l’intensité de cette première étape.

Jour 2

Le lendemain, les voitures se sont élancées pour un parcours de 423 km afin de rejoindre Megève au cœur des Alpes. Au programme de cette journée, un passage sur le circuit de Bresse avec 2 épreuves spéciales. Au Palais des Sports de Megève, le public, là aussi, a pu contempler de près ces voitures anciennes. Bien entendu, elles étaient toujours aussi fringantes !

Jours 3 et 4

Le troisième jour, les voitures ont quitté les hautes montagnes des Alpes pour rejoindre Avignon à 447 km de là. Les concurrents se sont affrontés dans une épreuve chronométrée sur le circuit de Ledenon. Ils ont ensuite participé à 2 épreuves spéciales. Le quatrième jour, la plus courte avec 380 km, a permis aux voitures de fouler le circuit Paul Ricard. Elles ont de nouveau participé à 2 épreuves spéciales, avant de passer les portes de l’Arena du Pays d’Aix à Aix-en-Provence.

Jour 5

En 4 jours, les concurrents ont déjà parcourus plus de 1 700 km et l’arrivée n’est désormais plus très loin… . C’est dans cet esprit à la fois de compétition et bon enfant que les pilotes s’élancent en ce samedi 28 avril pour leur ultime étape. Un parcours de 411 km jusqu’à Nice. Et qui dit dernière étape, dit étape spéciale! Ce sont ainsi 3 épreuves prévues jusqu’à l’arrivée sur la Place Masséna de Nice.

 

Le palmarès du Tour Auto 2018

Dans la catégorie Compétition, le duo suisse Raphaël Favaro et Yves Badan a remporté cette 27è édition du Tour Auto Optic 2000. Ils étaient à bord de leur Lotus Elan. Ils ont détrôné les vainqueurs de l’année précédente, les pilotes Andrew Smith et James Cottingham. Pourtant premiers lors de l’avant-dernière spéciale, ces derniers ont rencontré un problème de boite de vitesses sur leur GT40 et ont dû abandonner. Un coup dur pour cet équipage qui avait remporté 10 des 14 spéciales de cette course.

Ford GT40

Lotus Elan 26R

 

 

 

 

 

Côté Régularité, ce sont les concurrents français Jean Rigondet et Olivier Souillard qui ont été les plus réguliers dans leur CG 1200 S. Ils ont dominé l’ensemble de la course, ne laissant aucune chance aux autres participants.

 

Encore une fois, le Tour Auto Optic 2000 a connu un énorme succès. Surtout et avant tout grâce à la venue d’un public toujours plus nombreux. Et cela que ce soit au Grand Palais, lors des arrivées d’étapes ou sur les circuits et spéciales.  Une démonstration que cet événement est une véritable référence dans les courses de voitures de collection. Le Tour Auto Optic 2000 vous donne rendez-vous l’année prochaine pour un nouveau parcours ! Et bien entendu avec des voitures toujours plus extraordinaires les unes que les autres.