Le marché automobile ancienne en 2016

Ou en est le marché automobile ancienne ?

La voiture de collection, un marché en plein essor.

Alors que les salons dédiés aux voitures de collection se succèdent à vitesse grand V, pour quelles raisons le marché automobile ancienne a t-il le vent en poupe?

Les voitures de collection deviennent-elles des objets de spéculation à l’image des tableaux d’arts de grands maîtres ? Quelles sont les nouvelles tendances de ce marché en plein essor ? Enfin quid de son expansion vers des contrées jusqu’à présent inexplorées? La Chine est-elle encore imperméable aux oldtimers derrière sa grande muraille ? Découvrez notre focus sur le marché de la voiture de collection.

Les raisons du succès :marché automobile ancienne

La saison 2016 de la voiture ancienne démarre en trombe 

Salon rétromobile à Paris, 48h Automobiles de Troyes, Flanders Collection Car à Gand en Belgique, Automotoretro de Turin, Interclassics Maastricht aux Pays-Bas. Les salons dédiés aux vieilles (mais bien conservées) voitures se bousculent au calendrier.

Sans compter les ventes aux enchères, les rallyes, les modèles aperçus par hasard ou admirés lors de la fameuse Traversée de Paris en Anciennes…

Bref les voitures de collections sont omniprésentes, seul un aveugle ne s’en rendrait pas compte. Et encore, au bruit si particulier que fait un moteur oldtimer, faudrait-il qu’il soit sourd également ! Mais alors, comment expliquer ce véritable raz-de-marée rutilant et chromé ?

La tendance

Avant tout, le succès actuel de la voiture de collection s’inscrit dans une tendance générale, visible dans toutes les strates de la société. Le vintage, phénomène de mode qui perdure, est depuis quelques années revenu au goût du jour. Cette tendance lourde s’est dorénavant inscrite dans votre quotidien : mode, cinéma, séries télé, musique, déco, design et bien sûr… l’automobile !

En effet, comment expliquer autrement la renaissance réussie de modèles que l’on pensait définitivement réservés aux nostalgiques amoureux de vieilles voitures ? Les Mini, DS et autres New Beetle sont la preuve que le vintage est dorénavant moderne.

Mais ce goût pour les modèles anciens fait tellement monter leur prix en flèche qu’un simple effet de mode ne peux l’expliquer à lui seul. En effet les sommets, à priori irraisonnables, atteints par la valeur de certains rares modèles, s’explique par une raison finalement très rationnelle. Investir dans l’achat d’une voiture ancienne est devenu une solution pour défiscaliser ses revenus.

Un dispositif fiscal instauré en 2013, autorise une réduction ISF pour le contribuable assujetti qui achète une voiture « relativement rare ». Elle doit « ne plus être fabriquée » et disposer de « son châssis, de son moteur et de son système de freinage d’origine ».

C’est donc cette dimension fiscale qui fait exploser le marché automobile ancienne et pas forcément les plus exceptionnelles. Ainsi une 2CV peut dorénavant atteindre 10.000 euros… Plus généralement, le prix d’une voiture de collection aurait en moyenne plus que quintuplé en 10 ans !

Les dernières tendances :

marché automobile anciennePour connaître les tendances du marché, il suffit de se pencher sur le programme du 1er grand salon européen de la voiture de collection, le salon rétromobile. Et le dernier genre à la mode est un retour dans le futur du passé ! Ainsi le salon fera la part belle aux très loufoques « rhomboïdes », espèces d’OVNI sans ailles, sensés représenter à l’époque l’automobile du futur.

Ces voitures bizarres aux roues en losange ont été imaginées il y a plusieurs décennies comme des prototypes futuristes. L’Alamagny de 1947, la Pininfarina X de 1960 ou l’Automodule de 1968 surfent sur la vague du « vintage new age ».

Face à cette vague futuriste en provenance du passé, impossible de faire l’impasse sur les créations avant-gardistes de Philippe Charbonneaux : l’ovoïde Ellipsis et l’électrique City. Une exposition sera d’ailleurs spécialement consacrée à ce designer révolutionnaire.

Enfin, comment peut-on oublier les mythiques DS et SM, œuvres inclassables de Citroën? Toujours aussi modernes en fringants porte-étendards marché automobile anciennede cette vision passée du futur devenue tendance…

On peut donc affirmer que c’est un marché en pleine expansion, et qu’il y a moins d’offres que de demandes. Certains prix de voitures de collection ont été multiplié par quatre en 4 ans.

Elles sont soumises à un régime fiscal attractif et elles peuvent générer de réelles plus-values à la revente. Toutefois, il est nécessaire de calculer les avantages car si vous ne les inscrivez pas à l’ISF, vous serez taxé de 6% à chaque vente.

Les Youngtimers, les raretés et les modèles qui étaient mal valorisées, sont les plus susceptibles de générer des plus-values intéressantes. Parmi elles, la Honda NSX, la Boxster Porsche, la Ferrari 365 GT 2+2, la 306 S16 et bien d’autres.marché automobile ancienne

 

Et la Chine ?

Enfin, pour terminer notre tour d’horizon du marché de la voiture de collection, faisons un détour par l’Empire du Milieu.

Le marché Chinois est devenu un véritable eldorado pour les constructeurs automobiles, qu’ils soient européens, américains ou nippons. D’ailleurs, PSA s’est même allié avec le chinois DongFeng pour éviter la banqueroute. Stratégie qui s’est avérée payante car les voyants sont revenus au vert. Les modèles Peugeot se vendent avec succès sur le marché chinois.

Renault quant à lui vient d’ouvrir une usine chinoise avec le même DongFeng. Justement c’est là que réside le problème d’un marché chinois protectionniste. Ainsi, pour pouvoir entrer dans la danse, les constructeurs étrangers se voient obligés de s’allier avec des acteurs locaux afin de partager leur technologie.

Mais quel intérêt pour les autorités chinoises d’ouvrir leur marché à une technologie ancienne ? Pourtant les 600 milliardaires et 4 millions de millionnaires chinois trépignent de pouvoir s’offrir une Jaguar Type E ou autre Ferrari Testarossa.

Dès lors, ils finiront bien à force de lobbying à faire ouvrir (en grand) les portes jusque-là murailles de la Chine. Le marché de la voiture de collection jusqu’à présent très dynamique (c’est un euphémisme) connaîtra alors une explosion « bigbangesque » !marché automobile ancienne