Sur les traces des cabriolets de collection

Les cabriolets de collection

 

Idéal pour rouler dès que le soleil montre le bout de son nez, les cabriolets de collection font partie du très beau patrimoine roulant français et international. Ligne distinguée, carrosserie élégante, souvent dotés d’un moteur puissant, les marques n’ont cessé de produire des modèles innovants, à en faire pâlir plus d’un. Voici un tour d’horizon des cabriolets de collection qui font parler d’eux.

 

Les cabriolets de collection français

La France a produit moins de cabriolets en comparaison avec d’autres pays. Pourtant des modèles ont fortement marqué les esprits et suscitent aujourd’hui encore de l’admiration.

cabriolets de collectionCitroën a fait sensation avec sa Traction Avant Roadster. Produite entre 1934 et 1957, elle est rapidement devenue une voiture légendaire dont l’élégance est le maître mot. Quelques années après la fin de sa production, la marque dévoile la DS cabriolet. Là aussi, élégance et sophistication caractérisent ce cabriolet de collection mythique.

 

 

cabriolets de collectionRenault a sorti peu de modèles de cabriolet mais deux sortent du lot. La Renault Caravelle et la Renault Floride produites entre 1958 et 1968. Toutes deux possèdent un moteur à l’arrière, mais la Caravelle se distingue par un toit surélevé.

 

 

 

En 1948, Peugeot dévoile sa version cabriolet de la 203 qui sera produite en plus de 2 500 exemplaires. Mais c’est probablement la 403 cabriolet qui permet à la marque de se faire remarquer car elle est la voiture du plus célèbre inspecteur de police : l’inspecteur Colombo dans la série éponyme.

 

Et en Grande-Bretagne ?

L’Angleterre n’a rien à envier à ses concurrents européens et américains. Nombre de ses constructeurs ont proposé leurs versions du cabriolet, qui sont aujourd’hui des modèles de collection très convoités.

En 1959, Austin-Healey sort son modèle 3000 Roadster qui deviendra par la suite la MK 1. Avec un moteur de presque 3 litres, il est plus puissant que la version précédente. Plus de 17 000 voitures ont été produites jusqu’en 1967.

En 1965, Aston-Martin révèle sa DB6 Volante au moteur six cylindres de 282 chevaux. Elle succède à la DB5, la voiture fétiche de James Bond. Pour la petite anecdote, c’est une DB6 que conduit Gérard Lanvin dans le film à succès Camping.

cabriolets de collectionJaguar se distingue par deux modèles emblématiques. Il y a la XK 120 Roadster, un cabriolet sportif créé en 1948 avec une carrosserie en aluminium. Puis en 1961 apparaît le type E Roadster, dans une version plus moderne.

 

 

 

Marque de luxe par excellence, Rolls-Royce se démarque avec son modèle Silver Ghost au début du XXe siècle. Mais c’est en 1911 que la voiture fait sensation en atteignant les 160 km/h.

 

Outre-Atlantique, les cabriolets de collection sont légion

De l’autre côté de l’Atlantique, les constructeurs américains offrent de très beaux cabriolets de collection. Le plus connu est probablement la Lincoln Continental décapotable, dans laquelle JFK fut assassiné. Celle-ci est par ailleurs exposée au Musée Henry Ford dans l’Etat du Michigan.

De son côté, Ford a conçu un cabriolet légendaire : la Ford Mustang dont le logo n’est pas celui de la marque, mais un logo bien spécifique, un mustang au galop. La voiture se caractérise notamment par un toit en toile et la présence de beaucoup de chrome.

cabriolets de collectionDès 1953, Cadillac sort de ses usines l’Eldorado décapotable dont la production s’arrêta en 2002. Un succès de 50 ans où plusieurs générations ont vu le jour. Des modèles à propulsion entre 1953 et 1966 puis des modèles à traction avant de 1967 à 2002.

 

 

 

Chez Chevrolet, deux cabriolets de collection font fureur chez les passionnés. Tout d’abord, la Corvette C1 avec un moteur à injection de 360 chevaux. Ensuite, la Camaro décapotable produite entre 1966 et 1969, dotée d’un faux châssis à l’avant et disponible en plusieurs versions.

 

Les Spyder italiennes

cabriolets de collectionNos voisins italiens sont représentés par de grandes marques prestigieuses comme Ferrari. En 1958, le constructeur présente la 250 Spyder California au moteur V12 et qui ne fera qu’une centaine de chanceux propriétaires. Son concurrent Alfa Romeo sort également une Spyder dès 1966, parfois connue sous le nom de Duetto.

 

 

Les cabriolets de collection allemands

cabriolets de collectionQuant à l’Allemagne, Mercedes-Benz et Porsche se partagent les éloges. A la fin de l’année 1954, Porsche met sur le marché la 356 Speedster, spécialement destinée pour le marché américain. Tout jeune cabriolet de collection, la 911 Speedster fête ses 35 ans en 2019 et cache un moteur de 230 chevaux. De quoi donner des envies. Dans le même temps, Mercedes-Benz sort une voiture au design raffiné, la 300 SL Roadster dotée d’un moteur six cylindres de 3,6 L à carburateurs.

 

Retrouvez toute notre actualité et nos sorties sur notre site.