Voitures anciennes européennes vendues aux USA

Voitures anciennes Européennes aux USA

Concernant les voitures anciennes Européennes, on se demande souvent ce qui les différencient lorsqu’elles sont fabriquées aux USA ou en Europe. Explications.

Les marques européennes ont toujours bien marché aux USA 

Voitures anciennes Européennes Depuis le début des commercialisations des véhicules, de nombreuses dissemblances sont constatées entre les voitures anciennes européennes (marché américain) de celles fabriquées en Europe. Cependant cela dépent vraiment des constructeurs même si les critères outre atlantique étaient plus exigeants. En terme de sécurité, ce serait plutôt une meilleure affaire de se tourner vers ces modèles.

Cela peut se représenter dans le design, la puissance, le prix, leur côte et bien d’autres critères. Si les marques anglaises et allemandes telles que Porsche, Mercedes, Jaguar, entre autres, ont toujours fait un tabac outre-manche, ce n’est pas le cas pour les voitures françaises.

Sauf les voitures françaises

D’ailleurs, il n’y a plus de marques de voitures françaises commercialisées aux USA après 1991, le dernier constructeur était Peugeot avec de maigres ventes de 4 000 véhicules. Ce sont les mises aux normes américaines qui engendraient le plus de soucis aux véhicules français.

Il y a eu une période pendant laquelle les USA ont procédé à la modification du taux de compression du moteur afin d’obtenir une réduction des émissions de CO2, cela a fragilisé les voitures françaises. Il y a aussi les produits américains qui ne conviennent pas aux véhicules français.

Par exemple, les américains utilisaient des produits chimiques pour le déneigement contre du sel en Europe.
Résultat : les voitures de marques françaises étaient couvertes de rouille l’hiver.Voitures anciennes Européennes

Voitures anciennes Européennes

Focus sur la Renault Alliance et la Renault 9

Prenons un exemple européen, la Renault Alliance qui est l’équivalent américain de la Renault 9 arborait un logo AMC dans sa vitre arrière. Elle a eu un succès chez la classe moyenne américaine et a même été élue “Car Of The Year 83”.

Elle a été modifiée afin de répondre aux normes américaines, notamment pour la suspension, le catalyseur, l’embrayage, la transmission, le refroidissement du moteur. Malheureusement, ces modifications ont causé beaucoup de problèmes malgré la bonne suspension et la consommation de 6,4 litres/100 km de la voiture.

Elle a été seulement produite entre 1981 et 1987, puis vendue à 617 000 exemplaires. L’Alliance avait un plus gros pare-choc que la Renault 9. Elle possédait 4 phares donc plutôt comme la Renault 11. Les poignées de portes chromées empruntées à la Renault 18 phase 1, des contours Voitures anciennes Européennes de vitres chromés, entre autres.

Conçue pour être économique, la Renault Alliance fonctionnait avec un “moteur Cléon-Fonte” de 1 397 cm³. La cote de la Renault Alliance cabriolet 1,7 DL (USA) produite entre 1984 et 1986 est de 5 500 €.

La cote de la Renault Alliance 2.0 GTA cabriolet (USA) produite entre 1986 et 1987 est de 6 200 €. Celle de la Renault 9 Turbo berline (France) produite entre 1984 et 1986 est de 5 500 €. Enfin la Renault 9 Turbo Phase 2 (France) produite entre 1987 et 1989 est de 5 000 €.