Charade, un circuit de montagne mythique

Circuit de CHARADE

Le rendez-vous mensuel des passionnés de voitures anciennes.

circuit de montagne Charade, un circuit de montagne pour ceux qui ne le connaissent pas, est un lieu de sport mécanique qui vaut le détour. Ouvert depuis le 27 juillet 1958, il est tracé autour de deux volcans et est cerné par les routes D767, D5 et D5F.
C’est Raymond “Toto” Roche, directeur du circuit Reims-Gueux, qui a eu l’idée de la construction d’une route qui relie le Tertre de Thèdes et le hameau de Charade.
4 compétitions de Formule 1 y auront lieu ainsi que des courses de Sportscar et de Formule 2. Le pilote britannique Stirling Moss avait même déclaré que c’est le plus beau circuit du monde.

 

Les événements:

De nombreux évènements, faits marquants ou insolites sont liés au Circuit de Charade parmi lesquels :
– Les compétitions de Formule 1 de 1965, 1969, 1970 et 1972.
– Le Grand prix de France de moto de 1959 à 1967 et de 1972 à 1974.
– La mort d’ Ivor Bueb, pilote britannique ayant remporté deux fois les 24 Heures du Mans.
– Trois commissaires y meurent également lors de la “Coupe de France Renault Elf” 1980.
– Les modèles “Charade” de Daihatsu est un hommage au circuit.
– Les motos “Voxan Charade Racing” ont une sérigraphie en forme du tracé du Circuit de Charade.

Le circuit restructuré a été inauguré en 2001. Il est long de 3 975 m avec 9 m de largeur et 18 virages. Le circuit est surveillé par 32 caméras de vidéosurveillance.circuit de montagne

Il abrite une école de pilotage et des évènements tels que l’Historic tour (courses de voitures de collection, de youngtimers…), le Training day (rouler avec sa voiture personnelle sur le circuit), la course de camion, la Twin cup (course de twingo), les rencontres Peugeot sport, le Charade classic, entre autres.

Charade classic, une ambiance amicale

Les collectionneurs et amateurs de vieilles cylindrées se retrouvent pour la plupart en famille tous les premiers dimanches du mois entre avril et octobre au Circuit de Charade, en Auvergne, pour exposer, parader ou contempler des merveilles mécaniques mais également demander ou donner des conseils.
On contemple les styles, les capots s’ouvrent et on s’attarde devant les moteurs. Bienvenue dans l’univers des “Classic car” !
Un thème différent est abordé pour chaque date. Le 2 avril, les 2CV étaient à l’honneur. Le 7 mai, on admirait les voitures légères (Caterham, Westfield, Lotus Seven…), le thème était “Light is right”.

Les youngtimers à l’honneur

Le 4 juin dernier, les youngtimers étaient mis en avant regroupant plus de 1000 véhicules. L’attachée de presse de l’évènement, Véronique Bagros, elle-même heureuse propriétaire d’une Mazda de 1989, a expliqué qu’il s’agit de véhicules de moins de 30 ans. Ne pouvant pas encore être estimés en tant que voitures de collection ils ont néanmoins marqué pour une raison ou une autre au moment de leur création.

On constate de plus en plus de jeunes collectionneurs parmi les exposants. Ils s’offrent la voiture de leur enfance ou celle qu’ils ont toujours admirée, il peut aussi s’agir d’une pure passion. Nicolas est collectionneur depuis un an. Ce qui lui passionne, dit-il, c’est l’odeur de l’essence, la mécanique et la ligne carrée de l’auto.

circuit de montagne

Les prochains rendez-vous 2017 de Charade Classic :

– Le 2 juillet : la traversée de Clermont (la troisième).
– Le 6 août : les cabriolets.
– Le 17 septembre (exceptionnellement, ce n’est pas le premier dimanche du mois) : les voitures françaises jusqu’en 1950.
– Le 1er octobre : BMW Horizon 2002.

La manifestation de youngtimers est un phénomène nouveau lors de la représentation de Classic car. On avait vu des collectionneurs de plus en plus jeunes, fiers de montrer leurs pépites datant de 1980 à 1990.
La diversification des événements est l’une des qualités des programmes du Circuit de Charade. On y trouve aussi une boutique du circuit, un simulateur de pilotage, des stands, des paddocks motos et bien d’autres.

Et toujours d’anciennes voitures !

L’exposition de voitures anciennes n’était pas en reste lors de cette manifestation. Les Peugeot 203, Ford Mustang, 3 CV fourgonnette et bien d’autres étaient présents et certaines voitures de collection ont défilé devant le circuit.
Véronique Bagros avoue avoir été émerveillée par l’intérêt qu’a suscité le Charade Classic lors de son lancement il y a trois ans.

“Il y a une culture de l’automobile en Auvergne qui se transmet dans les familles”, dit-elle.