Nos conseils pour acheter une voiture de collection 

Fervent passionné de voitures de collection, elles n’ont presque plus de secret pour vous. Vous ne comptez plus le nombre de salons, d’expositions ou de courses auxquels vous avez été. Vous avez donc pris la décision d’en acquérir une bien à vous. Seulement, posséder une telle voiture, invite à une certaine réflexion. Charges, entretien, conservation, tout diffère d’une voiture classique. Voici donc quelques conseils pour bien acheter une voiture de collection.

 

Choisir son modèle

Rolls-Royce Phantom III Limousine 1937A moins que vous n’ayez une idée précise de la voiture de collection que vous souhaitez acheter, il vous faudra définir des critères de sélection qui vont affiner votre recherche. Avez-vous une époque de prédilection ? Les voitures de collection sont classées selon leur époque de fabrication : Vétérans (jusqu’à 1900), Edouardiennes (de 1901 à 1917), Vintage (1978 à 1929), Avant-guerre (1930 à 1942), Après-guerre (1945 à 1974) ou Youngtimers (à partir de 1975), à vous de voir celle qui vous fait le plus rêver. Ensuite, réfléchissez à la catégorie. Vous préférez rouler en berline, dans une voiture plus sportive ou dans une GT ? Et bien entendu, votre budget pèsera lourd dans la balance, puisque le prix des voitures varie de quelques milliers à des dizaines de milliers d’euros.

Autre critère de choix : la marque existe-t-elle toujours ? C’est un point important car trouver des pièces détachées pour une marque disparue sera un véritable parcours semé d’embuches. Vous pouvez toujours écumer les bourses d’échange ou les salons dédiés, mais la probabilité de trouver ce que vous cherchez reste faible… Certaines marques produisent encore des pièces pour leurs modèles de collection, comme BMW, Audi, Porsche ou Mercedes-Benz. Renseignez-vous en amont, vous gagnerez du temps dans vos recherches.

 

Où acheter une voiture de collection ?

Maintenant que vous avez choisi votre modèle de voiture de collection, vous vous demandez où dénicher votre belle. Voici les différentes solutions qui s’offrent à vous, avec leurs avantages et leurs inconvénients.

Dans une vente aux enchères

Dans une vente aux enchères, vous pouvez faire de véritables affaires… ou pas ! Enhardis par le système d’enchères, les acheteurs font parfois grimper les prix et la bonne affaire du départ n’en est plus une à l’arrivée. Un des inconvénients de la vente aux enchères est qu’il est impossible d’essayer la voiture. Le moteur peut être démarré mais mise à part la consultation du carnet d’entretien et de l’historique du véhicule, vous n’avez que vos yeux (d’expert ?) pour examiner la voiture.

Il ne faut pas oublier non plus qu’acheter dans une vente aux enchères entraînent des frais supplémentaires. Les frais d’adjudication varient selon le montant du véhicule et la politique de la maison: 249 € TTC pour un prix inférieur à 1 700 € TTC, 15 % pour un prix de 1 700 à 3 500 € et 12,72 % pour une voiture de plus de 3 500 €. A cela s’ajoutent des frais de dossier de 99 € TTC. De plus, il est demandé de payer comptant dans les 48h après la vente.

Sachez également que la salle de vente aux enchères se décharge de toute responsabilité en cas de problème avec la voiture après la vente.

Avec un particulier

Sur internet, les sites de petites annonces et donc les offres ne manquent pas. Que ce soit Leboncoin ou des sites spécialisés, ne vous attardez pas sur des annonces peu détaillées. Un vrai passionné donne toutes les informations nécessaires ! Si vous décidez de traiter avec un particulier, essayez la voiture, regardez-la sous tous les angles. Il faut que vous sachiez l’expertiser de façon très précise pour éviter toute mauvaise surprise. Autre conseil : éviter les voitures dont la peinture vient d’être juste refaite, on ne sait pas ce qu’elle peut cacher…Ou alors exiger les photos de la restauration.

La responsabilité du vendeur ne pourrait être engagée si vous constatez après coup que la voiture a des vices cachés, tout simplement parce qu’il n’est pas considéré comme un spécialiste. Mais il est quand même conseillé de conserver toutes traces écrites de vos échanges. En cas de litige, elles pourraient vous être utiles.

A noter que certains magazines spécialisés recèlent de petites annonces qui ne se trouvent pas forcément sur internet. N’hésitez pas à les consulter !

Chez un professionnel

Si vous préférez passer par un professionnel, rendez-vous dans un dépôt-vente, chez un spécialiste ou directement chez la marque de la voiture. Les prix sont plus chers mais vous aurez des conseils de vrais professionnels qui pourront vous guider dans votre achat. Outre le fait que vous allez pouvoir essayer la voiture, vous pourrez l’examiner sur pont, ce que vous ne pouvez pas faire chez un particulier ou dans une vente aux enchères.

Les professionnels ont une obligation d’informations et une responsabilité pénale, c’est pourquoi ils proposent généralement une garantie de 3 mois, étendue à un an pour certains. De plus, vous pouvez bénéficier d’une solution de financement si votre belle dépasse le budget escompté.

 

A quoi faire attention ?

Comme pour tout achat d’une voiture, vous devez être attentif aux moindres détails lors de l’achat de votre voiture de collection :

  • vérifiez qu’il n’y a ni corrosion, ni rouille, ni peinture qui s’écaille. Les bas de caisse et l’intérieur des ailes sont particulièrement sujets à ce type de problème. s’il y en a, cela signifie que la voiture est mal entretenue
  • écoutez le moteur: le ralenti doit être stable et le bloc moteur ne doit pas présenter de fuite majeur
  • vérifiez le kilométrage. S’il est faible, cela signifie que la voiture roule très peu et il peut y avoir des problèmes mécaniques
  • contrôlez les portes et le coffre pour les éventuels grincements ou points de rouille
  • la propreté

Concernant le vendeur, il doit présenter patte blanche avec entre autres : le certificat d’immatriculation « voiture de collection » ou carte grise normale à son nom, le contrôle technique datant de moins de 6 mois et le carnet d’entretien de la voiture(si possible) ainsi que les factures des éventuelles réparations.

 

Comment conserver sa voiture de collection ?

Avant même d’acheter votre voiture de collection, vous devez penser à sa conservation. Ce n’est pas une voiture comme les autres ! Vous devez la protéger des intempéries et du temps. Bien sûr un entretien régulier est indispensable, même si vous allez rouler beaucoup moins qu’avec votre voiture habituelle. Après vos virées, garez-la dans un garage ou dans un box fermé. Pour éviter d’user la batterie, posez un coupe-circuit et pour que les pneus ne s’abîment pas pendant l’hiver, installez votre voiture sur des cales ou sur-gonflez-les. Et surtout bichonnez-la !

 

Acheter une voiture de collection ne s’improvise donc pas. Il est indispensable de prendre son temps et de prêter attention à certains détails pour que votre belle vous accompagne sur les routes de France et de Navarre le plus longtemps possible.