Voitures anciennes fêtées en 2018 !

Voitures anciennes: 50 et 60 ans en 2018 ! Qui sont-elles ?

Cette année 2018, nous fêtons les 50 ans des voitures anciennes sorties en 1968 !

La fin des années 60 marque une véritable apogée des véhicules automobiles, avec un pic de la production mondiale atteignant 30 millions d’unités, au point que l’on parle de la « civilisation automobile ». Si les événements de mai viennent quelque peu perturber le cours des choses et que les carcasses brûlées jonchent les rues de Paris, 1968 reste une grande année pour l’automobile. Voici quelques voitures anciennes nées à cette période.

Malgré le mouvement ouvrier qui gronde dans les usines Renault vers la fin du taylorisme, la marque sort sa R6, modèle oublié de beaucoup aujourd’hui. Le design de la petite auto aux couleurs vives est critiqué dès sa présentation au salon de Paris. Pourtant, son aspect pratique séduit, et les ventes du modèle Renault décollent assez rapidement.voitures anciennes renault 6

Mais la véritable actualité de l’année se passe davantage chez les marques voisines.

Les autres marques

Peugeot sort sa 504, conçue en collaboration avec Pininfarina, et qui sera élue voiture de l’année en 1969. Le modèle, doté d’un moteur à propulsion avant, se veut plus sérieux et rassurant que la 404. Cette berline bourgeoise connaît un immense succès.

Chez Citroën, c’est événement : la marque sort sa Dyane 6 Méhari, une voiture… en plastique ! La désormais mythique Méhari se pare de « kralastic » coloré, léger et à l’entretien facile.

voitures anciennes mehariEntièrement décapotable et transformable en break, il s’agit définitivement d’un véhicule de loisirs, dédié aux vacances, à l’été, et à la liberté : une véritable incarnation de l’année 1968.

En Italie, Lamborghini présente deux modèles cette année là, au salon international de l’automobile de Genève.

Mais l’Islero fait pâle figure à côté de la grande Espada signée Bertone. Avec ses quatres places et son moteur V12, la belle sportive éblouit les foules.

De l’autre côté de l’Atlantique, on retiendra de l’année 68 la Jaguar XJ, présentée la même année au Salon de Paris. Avec son moteur de la série XK décliné en deux cylindrées, 2,8L et 4,2L, elle allie le modernisme au classicisme des lignes signées Jaguar.

Egalement les 60 ans pour d’autres voitures anciennes…

Côté américain:

Chevrolet affirme sa supériorité face à Ford avec le modèle Bel Air. Dotée du moteur V8 le plus récent, ce bolide atteint la vitesse de 170km/h. À la fois pratique et puissante, cette routière pouvant accueillir six passagers est le symbole du progrès automobile.

La Simca Aronde se vend déjà bien depuis 6 ans, mais la marque souhaite rafraîchir le modèle. La P60 est lancée. Une nouvelle carrosserie au design plus américain, nouveau pare-brise, nouvelle lunette arrière, nouveau pédalier et surtout, nouveau levier de vitesse, qui était le défaut de l’ancienne Aronde. P60 signifie « Personnalisation années 60 » : les clients de l’époque ont le choix entre 25 coloris et différentes options telles que la Simcaradio ou les appuis-tête.

C’est un succès immédiat. En 1958, Opel s’inspire aussi des modèles produits outre-Atlantique et lance le modèle Rekord 58. voitures anciennes rekord 58

S’il a sensiblement les mêmes caractéristiques que la Kapitän, son design aux lignes plus américaines séduit. Cette voiture d’usage courant s’affirme comme une vraie concurrence pour les constructeurs français.

En France:

En 1958, les français se prononcent en faveur de la Ve République, par référendum. Mais c’est aussi l’année de sortie de certains modèles automobiles restés dans les mémoires et qui fêtent leurs 60 ans en 2018 !

Ainsi, chez Renault, la Dauphine est un modèle phare depuis quelques années déjà. Mais en 1958, la marque fait appel à Amédée Gordini pour en concevoir une version davantage sportive.

La Dauphine Gordini, dotée d’une nouvelle culasse et d’un carburateur de 32mm, est annoncée à 37ch à 5000 tr/min. Si le modèle de série n’en développe que 30 pour 4250 tr/min, il est néanmoins doté d’une boîte à quatre vitesses. Le résultat : un mélange entre voiture familiale et véhicule de compétition.voitures anciennes dauphine gordini

C’est en 1958 qu’est produite la toute première voiture hollandaise, par le constructeur de poids lourds D.A.F. C’est une quatre places originale qui a troqué sa boîte de vitesse contre des courroies Variomatic. Avec son moteur à deux cylindres qui développe 22ch à 4000 tr/min, la DAF atteint une vitesse maximale de 90km/h, qui suffit aux plaines hollandaises.