Quelle huile moteur pour voiture ancienne ?

Une huile moteur adaptée à votre ancienne

Savoir choisir une huile moteur pour voiture ancienne n’est pas chose aisée. Nous allons vous expliquer les différentes méthodes et conseils pour y parvenir. En effet,le choix des marques est vaste et chaque modèle de voiture ancienne a ses spécificité.

 

Regardez cette videohuile pour voiture ancienne

et vous comprendrez pourquoi la viscosité de l’huile est importante pour un moteur.

Quelques rappels sur les huiles moteurs:

LES NORMES: deux normes importantes sont disponibles en matière d’huiles:

La norme SAE qui en réglemente la viscosité (sur une monograde,SAE30, SAE40, SAE50 indique sa fluidité à 100°C) Plus le chiffre est élevé, plus l’épaisseur de l’huile est importante. Une huile Multigrade (exemple SAE 20W50, 20 vous précise sa viscosité à froid et 50 à chaud) En résumé, 20W50 coïncide avec une huile passablement fluide à faible température et suffisamment épaisse quand elle est chaude.

Ainsi, La norme API, vous informe sur la composition des huiles. Deux lettres nous renseigne sur sa composition : La première, qui désigne la destination de l’huile: C ………diesel, S…..essence. La seconde de ces lettres, guide la chronologie de l’évolution des moteurs.

Par conséquent, l’huile SA est minérale, brute, sans additifs. La SB, utilisée dans les années 20, est alors additionnée de deux additifs: un anti-usure et un anti-oxydant, jusqu’à la fin des années 50 elle sera très répandue. Avec l’arrivée de la multigrade, la SC est la première huile détergente et qui convient aux mécaniques des années 60. La SD, évolution de la SC , est employée dans les années 70.

La SE, encore une évolution, est utilisée au début des années 80. La SF révèle des contraintes de résistance anti-usure lorsqu’elle est soumise à des pressions élevées.

Enfin, la SG acquiert des additifs anti-dépôt optimisés.huiles pour voiture ancienne

Quelle huile moteur pour voiture ancienne?

Votre voiture date d’avant 1930 ?

La vidange devra être effectuée environ tous les 1000 km Elle n’a donc aucun filtre à huile, la vidange devra être effectuée environ tous les 1000 km. Limitez-vous à l’utilisation d’huiles API SB, respectueuse avec les joints en liège, le laiton. Ne pas utiliser d’additif. Coté viscosité, La lubrification sans pompe à huile, par barbotage, impose une huile collante, épaisse. Une monograde SAE30 pour l’hiver et SAE 50 pour l’été garantiront une excellente tenue à chaud ainsi qu’un drainage calorifique convenable. Afin de limiter le jeu et les fuites, il vous sera possible de monter en viscosité, au fur et à mesure de l’usure de votre moteur.

Votre voiture date des années 30 à 40 ?

Ainsi, si elle n’a pas de filtre à huile, la vidange devra être effectuée tous les 1000 kms. Tous les 2500kms si elle dispose d’un filtre à huile. Il sera nécessaire d’adapter la viscosité, en fonction de la saison ou vous utilisez votre voiture de collection. Adoptez plutôt une huile SAE 50 pour la belle saison , puis une SAE 30 en période hivernale.

Précisions : Le choix d’une huile moteur pour voiture ancienne trop fluide en été, causerait une baisse de pression. En hiver, une huile trop épaisse, serait difficilement aspirée par la pompe. Il vous est cependant possible d’utiliser des huiles avec de légers détergents (Types API SC) si la restauration de votre moteur est récente. Au contraire, si la restauration de votre voiture est très ancienne, optez pour des huiles API SB, non-détergentes. Idem si elle n’a même jamais été restaurée.

Votre voiture date des années 50 à 60 ?

Si elle n’a pas de filtre à huile, la vidange devra être effectuée tous les 2500 kms. Tous les 5000 kms, si elle dispose d‘un filtre. Ne commettez pas l’erreur, d’utiliser une huile 0W40 dans votre moteur de conception ancienne. Restez simplement dans une logique élémentaire qui est celle de respecter les instructions et recommandations d’origine. En l’absence de ces précieuses informations, l’huile moteur pour voiture ancienne utilisée dans ces années 50 est une SAE30 ou encore une 20W50.

En ce qui concerne les voitures des années 60, préférez une huile minérale, un peu plus fluide: 15w40 ou 15w50 en fonction de votre moteur. Il vous sera ainsi possible de rouler toute l’année en multigrade, selon le climat de la région ou vous vous trouvez. Par ailleurs, le démarrage sera facilité par l’utilisation d’une SAE20 ou 30 dans une région très froide, cela évitera également la saturation de la pompe.

IMPORTANT: N’utilisez pas d’huiles au phosphore ! Cet additif est extrêmement nocif aux moteurs de voitures anciennes.

CONSEIL: Si vous utilisez votre voiture très souvent et à un rythme effréné, il sera conseillé de rapprocher les vidanges, voir  de vidanger à chaque utilisation intensive.