Savoir restaurer une voiture ancienne

Restaurer sa voiture ancienne: 

Ce qu’il faut savoir:

Rien de telle qu’une restauration afin de redonner vie aux voitures ou aux motos anciennes ! Dans la plupart des cas, elle se fait d’ailleurs sur des véhicules de collection. Mais pour beaucoup de personnes, effectuer une restauration est une véritable aventure qui nécessite des aptitudes et des connaissances qu’elles ne possèdent pas. Ce défaut de savoirs est la raison principale pour laquelle peu de personnes réussissent à amener leur projet à terme. Il est donc très important de connaitre les différentes étapes à franchir pour arriver à bon port.

Faisons donc ensemble le tour d’horizon de tout ce qu’il faut savoir avant de se lancer dans la restauration d’un véhicule.

Les étapes de la restauration

restauration voiture ancienneLa rénovation d’une moto ou d’une voiture est un travail de longue haleine qui nécessite un budget, un local et surtout du temps. Il se fait en trois étapes principales qui sont le démontage, la restauration et la reconstruction ou l’assemblage.

Le démontagerestauration voiture ancienne

Parce qu’il n’y a pas de transformation sans déformation, la première étape dans le processus de transformation est la phase du démontage. Il faudrait donc à ce niveau faire :

  • Le retrait du moteur et des autres pièces qui y sont liées tel que la transmission, le différentiel, etc. ;
  • Le retrait de l’habitacle et de tout ce qu’il contient tel que le tableau de bord, les différents cadrans pour les voitures ;
  • Le démontage de tous les instruments électriques ainsi que celui des câbles ;
  • Le retrait de la suspension, de la direction du châssis, de l’embrayage et des pièces hydrauliques.

À cette étape, il est important de prendre des photos avant le démontage de chaque pièce pour s’assurer de leur position. Il faudrait aussi les stocker en lieu sûr pour les réutiliser plus tard.

La restauration proprement dite

Elle se fait sur chaque pièce de façon individuelle et progressive. Elle commence généralement avec le moteur, la transmission et le pont arrière. Puis viendra les suspensions et essieux avant, les pièces hydrauliques, l’électricité et enfin l’intérieur.

Il faut néanmoins rappeler que les travaux qui ne nécessitent pas les mêmes spécialistes peuvent se faire de façon parallèle. C’est ainsi que la restauration de la carrosserie peut être encours au même moment que se fait celle de l’habitacle dans le cas d’une voiture.

La reconstruction du véhiculerestauration voiture ancienne

Cette phase est souvent délicate et nécessite beaucoup de doigté. À ce niveau, les différentes pièces précédemment retirées sont remises en place dans l’ordre dans lequel elles étaient. Que ce soit pour une moto, ou pour un véhicule, chaque élément devra être remis à sa place, jusqu’au boulon près.

C’est ici que se révèlent l’utilité des photos prises avant la phase de démontage. Il faut rappeler que les erreurs constatées au moment du désassemblage doivent être corrigées avant cette étape. Cela évitera de se retrouver avec un véhicule non fonctionnel.

Les spécialistes de la rénovation

S’il est vrai que l’on peut se lancer soi-même dans la restauration de sa moto ou de sa voiture, il est néanmoins recommandé de confier les travaux délicats aux spécialistes.

  • Le Tôlier formeur ou le carrossier : que ce soit pour retaper le réservoir de votre moto ou la caisse de votre voiture, ce spécialiste de la tôle possède toutes les aptitudes pour réparer ou remplacer votre carrosserie ;restauration voiture ancienne
  • Le mécanicien : cet ouvrier sera d’un grand secours pour démonter, nettoyer et réparer le moteur de votre engin. Il pourra vous accompagner dans la recherche de pièces manquantes et même la fabrication de nouvelles ;
  • L’électricien : que ce soit pour la mise en place des phares et autres lumières ou l’installation des appareils électriques tels que les autoradios, la présence de ce spécialiste sera un atout. restauration voiture ancienne