Comment bien hiverner sa voiture ancienne ?

Hiverner sa voiture ancienne : 7 astuces indispensables

Votre voiture ancienne, vous l’avez bichonnée, restaurée, entretenue au printemps pour que votre amour de voiture soit fin prête pour les belles virées en été. L’hiver mérite aussi votre attention, même si votre voiture ancienne ou de collection est remise dans le garage. Il faut penser à bien l’entretenir pour quelle puisse passer le cap hivernal sans accrocs. Voici nos astuces pour un bien hiverner sa voiture ancienne.

Vous l’aimez tant votre voiture de collection que vous ne voulez pas lui faire subir les caprices de l’hiver. Voici, étapes par étapes ce que vous devez entreprendre pour réussir à bien hiverner sa voiture ancienne dans des conditions optimales.

  1. Contrôler les niveaux de liquides

Commencez par faire le plein d’essence dans le réservoir. L’idée peut surprendre puisque vous ne comptez pas la conduire en hiver. Sauf qu’un réservoir vide est rapidement soumis aux fluctuations de températures. Résultat ? L’apparition de corrosion, difficile par la suite d’enrayer. Vérifiez la sortie de canalisation du réservoir d’essence, pour ne pas avoir de mauvaises surprises. Ajoutez à l’essence un additif.

Dans cette même optique, remplacez le liquide de refroidissement par des liquides neufs. Ces derniers résistent mieux au gel.batterie voiture ancienne

  1. La batterie au repos

Retirez la batterie et reliez-là à un chargeur. Pensez aussi à la recharger durant cette période hivernale, toutes les trois semaines, c’est suffisant. N’oubliez pas de le faire avant de prendre la route.

  1. Un nettoyage intérieur et extérieur

Pour éviter les dégâts causés par les agents corrosifs, votre voiture ancienne mérite un bon nettoyage tant intérieur qu’extérieur. Commencez par bien nettoyer la carrosserie de votre voiture et enlever toutes les crasses qui se sont accumulées. Petit rappel, une voiture ancienne ne se lave qu’à la main. Après ce bon nettoyage pour lui redonner son éclat d’origine, il faut la lustrer et appliquer une protection spécifique. Un coup de lubrifiant au châssis de votre voiture de collection et le tour est joué. L’intérieur aussi se nettoie complètement. Ensuite, si votre véhicule sera remisé au garage, déposez-y un absorbeur d’humidité. A vérifier toutefois régulièrement, pour éviter les débordements et la formation de moisissures sur vos sièges.

  1. Des pneus au top pour bien hiverner sa voiture ancienne

Vos pneus doivent être gonflés, au dessus des pressions normales, voire à son maximum.pneus voitures anciennes

  1. Aux petits soins de la mécanique

Sorte d’oxygène pour le moteur, l’huile est importante dans un engin ancien. Procédez à la vidange d’huile. En temps normal, sachez aussi qu’il faut changer régulièrement l’huile et surveiller son niveau et sa qualité. Passez de l’huile fine sur le moteur et les parties mécaniques de votre voiture de collection, toujours pour éviter la corrosion.

Petite astuce : vaporisez d’un produit qui protège de la rouille. Étape à ne pas négliger pour ne pas se retrouver au printemps à devoir tout décaper et polir. Vaporisez également ce produit de protection sur les carburateurs. Pensez aussi à nettoyer votre moteur et à changer les filtres. Bien que les filtres peuvent être changées après la période hivernale. Enfin, pour les bougies, retirez-les et versez un peu d’huile. Pour les voitures les plus anciennes, tournez le moteur à la manivelle, histoire que l’huile se répartisse mieux, ensuite, replacez les bougies.

  1. Petits gestes indispensables

Munissez-vous de petits chiffons pour boucher les deux orifices : l’entrée du carburateur et la sortie de l’échappement. Pensez juste à les enlever lors de la future mise en route de votre voiture ancienne. Prenez soin des joints de porte, ceux du coffre et du capot en mettant un peu de talc ou du savon de Marseille.

Soulevez aussi vos essuie-glaces. Toujours concernant nos astuces pour un bon hivernage,  ne tirez pas votre frein à main, vous risqueriez de ne pas savoir le desserrer au moment des beaux jours. Si vous avez un cabriolet, laissez les bâches tendues. Pensez aussi à vider l’eau du lave-glace.

  1. Un lieu d’hivernage bien pensé

Recouvrez le sol de votre garage d’un plastique et posez votre véhicule ancien dessus, histoire d’éviter tout risque d’humidité. Le lieu d’hivernage doit être bien sec et propre pour l’entreposage de votre voiture de collection. Un sol en béton est préférable. Dans tous les cas, évitez d’entreposer votre véhicule sur un sol mouillé, sur de la terre ou de l’herbe. Si vous laissez votre véhicule sur roues, déplacez de temps en temps votre voiture ancienne pour éviter de retrouver vos pneus à plat.garage voitures anciennes

L’idée aussi est d’éviter les frottements entre le pneu et le sol. Si vous préférez le système de cales plutôt que sur roues, choisissez un emplacement plat. Vous pouvez aussi les mettre sur chandelles. Par contre, les pros préfèrent utiliser les chandelles uniquement pour les réparations. Quoique vous préférez, de temps en temps, tournez manuellement les roues. Posez votre engin sur des blocs de bois, pour protéger les pneus.

Laissez bien de l’espace pour faire aisément le tour du véhicule. Laissez une ouverture d’un ou de deux centimètres à vos fenêtres. Videz le véhicule des chiffons et autres objets du coffre et des sièges pour éviter tout risque de moisissures. Et si c’est votre garage, vous pouvez laisser les clés et les papiers du véhicule à bord, histoire de ne pas les perdre. Bien entendu une housse de protection sera la bienvenue.

Conclusion pour bien hiverner sa voiture ancienne

Cet entretien pour l’hivernage peut vous paraître long et fastidieux. Pourtant, vous devez prendre bien soin de votre voiture de collection comme d’une pierre précieuse. A l’arrivée des beaux jours, vous serez heureux de retrouver votre petit bijou en état de marche grâce à un bon hivernage.

Et pensez aux belles sensations que cela vous procurera de la conduire !